Réduction & crédit d’impôt sur votre abonnement Neuradom

 

Qui peut bénéficier de la réduction d’impôts ?

Toute personne de nationalité française ou étrangère qui déclare des revenus au fisc français.

Quelles sont les conditions de revenus nécessaire ?

Vous êtes imposable

Vous bénéficiez de 50 % de Réduction d’impôt sur les mois d’abonnement Neuradom.

EXEMPLE : vous consommez 6 mois d’abonnement Neuradom sur l’année civile 2019, soit 1 014€. En août de l’année 2020, vous avez 1000€ d’impôt à payer sur le revenu 2019. Vous aurez alors droit à une réduction de votre impôt sur le revenu 2019 de 507€ (50% des 1 014€ dépensés auprès de Neuradom). Vous ne paierez donc que 493€ au lieu de 1000€.

Vous êtes non imposable

Vous bénéficiez de 50 % de Crédit d’impôt sur les mois d’abonnement Neuradom.

EXEMPLE : vous consommez 6 mois d’abonnement Neuradom sur l’année civile 2019, soit 1 014€. En août de l’année 2020, vous avez 0€ d’impôt à payer sur le revenu 2019. Vous aurez alors droit à un crédit d’impôt sur le revenu 2019 de 507€ (50% des 1 014€ dépensés auprès de Neuradom). Vous recevrez en septembre un virement ou un chèque de 507€ de la part du trésor public.

Comment bénéficier de l’avantage fiscal en pratique ?

Pour bénéficier de la réduction ou du crédit d’impôt, une attestation fiscale (à produire en cas de contrôle) vous sera adressée par Neuradom au mois de janvier de chaque année suivant la prise d’abonnement Neuradom.

Elle totalisera le montant global des mois d’abonnement consommés auprès de Neuradom au cours de l’année civile passée.

Vous n’aurez alors qu’à reporter le montant figurant en rouge sur l’attestation dans la case 7DF ou 7DB (selon votre cas) de votre déclaration de revenus.

Plafond annuel des dépenses de service à la personne

Vous pouvez dépenser jusqu’à 12 000€ par année civile, majorée de 1 500 € :

  • Par enfant à charge (750 € en cas de résidence alternée) ; – par membre du foyer âgé de plus de 65 ans ; – par ascendant âgé de plus de 65 ans.

La limite majorée ne peut pas excéder 15 000 €.

Le plafond de dépenses retenues est porté de 12 000 € à 15 000 € (majoré de 1 500 € par personne à charge dans les mêmes conditions que la limite de 12 000€, sans excéder le total de 18 000 € après majorations) si vous employez pour la première fois un salarié directement (case 7DQ de la déclaration des revenus).

Les dépenses sont retenues dans la limite de 20 000 € lorsque l’un des membres du foyer fiscal est titulaire de la carte d’invalidité ou de la carte mobilité inclusion, mention “invalidité” ou perçoit une pension d’invalidité de 3e catégorie ou le complément d’allocation d’éducation spéciale de l’enfant handicapé (case 7DG de la déclaration de revenus). Aucune majoration ne s’applique à la limite de 20 000 €.

Source : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/emploi-domicile

Contactez-nous